S’agit-il de la maladie d’Alzheimer ? 10 signes précurseurs

S’agit-il de la maladie d’Alzheimer ? 10 signes précurseurs

Des pertes de mémoire, de jugement et de raisonnement jusqu’aux changements d’humeur et de comportement, il existe de nombreux signaux qui devront alerter le patient et son entourage, sans pour autant l’alarmer car il existe des symptômes similaires causés par d’autres maladies pour lesquelles existent des traitements médicaux. C’est pourquoi, si plusieurs de ces symptômes co-existent chez une même personne, il est important de consulter un médecin afin de confirmer le diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

1 – Pertes de mémoire

Oublier occasionnellement un rendez-vous, le nom d’un collègue ou un numéro de téléphone et s’en rappeler plus tard est un phénomène normal. En revanche une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer oubliera fréquemment des événements récents et importants pour ne jamais s’en souvenir.

2 – Difficultés à exécuter les tâches familières

Dans le cadre de nos activités quotidiennes, il nous arrive à tous d’être distraits et, de mal nous y prendre. Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut ne plus être capable d’écrire, de cuisiner, d’éplucher des légumes, de boutonner sa veste, etc…

3 – Problèmes de langage

Il peut être parfois difficile de trouver le mot juste. Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer perdra la capacité de finir ses phrases ou y substituera des mots inappropriés. Il est alors difficile pour les autres de comprendre ce qu’elle dit.

4 – Désorientation dans l’espace et dans le temps

Il peut arriver que l’on oublie temporairement le jour de la semaine ou même l’endroit où l’on va. Mais une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut se croire à une autre saison, une autre année déjà éloignée ou se perdre dans un endroit connu : elle ne sait plus comment elle s’est rendue là, ni comment rentrer chez elle.

5 – Jugement affaibli

Parfois, lorsqu’on ne se sent pas bien, on tarde à se faire soigner ; mais avec la persistance ou l’aggravation des signes on finit par se rendre chez le médecin. Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, ne s’alarme pas de la gravité de ses difficultés, et banalise même ce qui inquiète son entourage. Par ailleurs, une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer n’est plus capable de juger une situation et pourra prendre des décisions déraisonnables.

Alzheimer : les signes précurseurs – suite

source et crédit: Doctissimo – dossier

Alzheimer

alzheimer, signes